Nouveaux tests voile épaisse

De nouveaux tests ont été effectués avec le voile épaisse à structure gonflable dans un vent de 25  à 30 nœuds avec des rafales à 34, nœuds .je n’ai pas ménagé l’aile et j’ai observé aucune casse ou déchirure .le concept d’une structure gonflable permet dans des conditions extrême une déformation de la structure sans allez jusqu’à la casse .au court de cette navigation j’ai dessalé là encore la flottabilité du gréement gonflable est un atout précieux surtout dans ces conditions .

V’kite !!!!Une aile pour Kiteboat

Objectif : créer une aile spécifique pour la traction des bateaux .lancement de l’aile en mono-ligne puis pilotage de celle-ci pour tracter efficacement un bateau
Transformation du premier proto, suppression de la dérive centrale et modification des extrémités de l’aile.
V'Kite
Les tests effectués dans du vent très faible ont montré une bonne aptitude à conserver le zénith dans ces conditions. Pour le pilotage de l’aile, je n’ai pu voir l’efficacité de l’aile, le vent étant trop léger. De nombreux réglages sur le bridage vont être nécessaires pour trouver le meilleur compromis.
Cette aile à une surface de 10m2 de construction mixte ,avec une structure gonflable et des lattes en carbone .dans le futur si ce concept est bon j’envisage la fabrication d’une 20 et 30m2 entièrement gonflable .

Nouvelle recherche sur une aile pour kiteboat

C’est trop difficile de tourner la page !!! ça me titiller depuis quelque temps cette envie de me replonger dans cette recherche sur l’aile idéale ou presque pour tracter un bateau .et comme j’ai un peu de temps et faute de moyen financier pour fabriquer une nouvelle voile épaisse je me suis enfin décider à reprendre mes travaux .

Je reprends tout à zéro ou presque .la Birdkite était pensée sur un concept ou j’avais une aile avec un dièdre négatif qui grâce à la souplesse de la structure gonflable pouvait devenir positif , facilitant ainsi l’auto-stabilité au zénith .Maintenant je vais travailler sur une aile avec un dièdre soit nul soit positif et voir un peu si je peux obtenir des qualités de vol suffisantes pour être efficaces pour tracter un bateau .j’avais dans le passé déjà travaillé sur cette idée là mais j’avais laissé tomber peut être par faute d’expérience .DSCN4425

Première idée :un désigne avec une canopée plate , dièdre zéro et forme très « bow »
005

Les résultats sont très décevants et ne me donnent pas envie de continuer vers cette voie- là , trop de manque de stabilité !!!peut- être le désigne un peu extrême en est la cause .
Deuxième idée : une aile avec un dièdre positif
002
La stabilité au zénith en mode mono-ligne est excellente .ce nouveau désigne semble être une bonne base de travail pour élaborer cette aile de kiteboat .
001
Maintenant il reste à la brider et faire de nombreux tests .

Test voile épaisse à structure gonflable effectué dans du vent beaucoup plus fort

Suite des tests , celui-là effectué dans du vent beaucoup plus fort avec des rafales à plus de 28 nœuds , on voit mal les claques mais elle étaient bien présentes .Comme toujours ce régale lorsque la voile est hissée dans ces conditions et qu’elle ne faseille pas du tout ou légèrement en haut mais là une latte supplémentaire va y remédier la rigidité de l’ensemble est toujours présente , juste à un moment ou une latte est sortie du fourreau et là à ce niveau on voit bien la déformation .Coté navigation on se sent dans ces conditions en sécurité , je sentais des accélérations franches mais avec très peu de gite .il m’a fallu un peu de temps pour retrouver mes repères pendant les virements de bord ,au début j’ arrivais qu’ à empanner et pendant les claques c’était très chaud !!! Sinon un bilan très positif encore quelques modifications à faire, je ne sais pas si c’est ce concept ou la taille qui m’a permis d’affronter ces conditions beaucoup plus musclées en toute sérénité ; Donc je préfère rester humble et envisager la construction d’une voile épaisse beaucoup plus grande pour pouvoir la comparer avec des voiles classiques

Nouveau test voile épaisse à structure gonflable

.Après modification ajout de plus de lattes , de petits cambers pour une meilleure répartition de la tension des lattes sur la peau ,j’ai réalisé quelques tests , la voile est beaucoup plus rigide , le vent malheureusement est vite tombé ,mais ça m’a permis de tester la modification du profil en dégonflant les boudins , j’ai commencé d’abord par le dernier , j’ai ainsi obtenu un profil beaucoup plus lenticulaire ce qui à générer plus de puissance , puis pour un retour par vent arrière c’est l’ensemble des boudins que j’ai dégonflé me permettant d’avoir une voile bien creuse .Le top serait de pouvoir gonfler et dégonfler les boudins directement en navigation . Maintenant en navigation ce qui m’a déboussolé un peu au début, c’est le fait de jouer avec très peu d’incidence pour avancer, on s’y fait vite il me tarde de faire de nouveaux tests dans du vent très fort .Et puis cerise sur le gâteau, la chute ne faseille pas, pas de risque que la voile vieillisse prématurément

Remorque inclinable catamaran

J’ en avais marre de devoir démonter mes bateaux chaque fois pour prendre la route , la traversée de mon village m’empêche l’utilisation d’une remorque classique de catamaran .j’ai donc décidé une petite modification de la mienne en utilisant un cric de 4X4 pour pouvoir incliner le bateau et réduire ainsi la largeur de l’ensemble .Mais comme une fois inclinée je n’aime pas cette prise au vent qui est nettement augmentée , il est possible grâce à des tubes qui coulissent de retrouver une remorque classique pour rouler là où il est possible .

remorque inclinable

Modification faite sur la voile à stucture gonflable

Hisser et affaler,
Il est très important de pouvoir hisser et affaler l’aile, le mat en place, j’ai donc rajouter un zip qui me permet d’enfler la ralingue dans la gorge du mat .il est possible maintenant d’envisager d’adapter sur un maximum de mat ce type d’aile dans la mesure où celle-ci aura été dessinée en fonction du mat.

055

Suppression des plis des deux peaux
La tension des lattes prenant appui au niveau de la couture du premier boudin fixé au mat provoquait des plis qui altéraient les écoulements le long du profil .j’ai modifié l’emplacement des butées de latte ce qui permet d’obtenir une bonne tension de la peau sans générer de plis
Avant
pli
Aprés
051

Physalia – Voile aile à structure gonflable

cata aile gonf

Dire que je me suis mis à la voile pour ne pas avoir à trop gamberger, prendre mon cata, me mettre à l’eau et ne rien penser .j’ai commencé par imaginer un gréement pour pouvoir naviguer par vent fort et puis il y a eu cet email de mon ami Fred Monsonnec du 02 10 2015 :
« Armand, …j’aimerai réaliser un micro char à voile qui se range dans un espace plus que mini. Le genre de projet esquissé maintes et maintes fois en réunion et qui ne verra surement pas le jour (j’en ai déjà réalisé deux dans les années 90). Je ne sais pas pourquoi dans ma tête une vieille idée d’engin gonflable a du se mélanger avec le projet de flotteur de sécurité que j’ai dessiné, et fait réaliser, pour le prao Lady Godiva. (prao remis en état par Anne et Paul Buttin des GOM) L’idée est la suivante : serait-il possible de réaliser une voile épaisse gonflable à partir de PVC type « zodiac » mais le plus fin possible pour éviter le surpoids ?… Voici un truc que je viens de faire rapidement avec le fameux logiciel de dessin Excel. » etc …….
Et là je n’ai pas réfléchi une seconde, j’ai foncé, parce que je trouvais là le lien entre mes travaux sur les ailes de kite et ma nouvelle passion pour la voile.
Maintenant c’est sur le blog de Fred : Foilers qu’il faut se diriger pour en savoir un peu plus sur la genèse de ce nouveau concept https://foils.wordpress.com/
Les résultats sont très prometteurs , lors de ce premier essai j’ai vu des choses qui ne me plaisaient pas du tout , les solutions pour y remédier sont là ,maintenant il ne reste qu’à fabriquer un second proto bien plus grand pour valider tout ça.

Gréement voile inclinable

Finalement’ j’opte pour un passage de l’aile par le bas .la culbute lors du test précédent m’a bien fait réfléchir. À tout moment je peux me retrouver dans cette situation, et je me suis aussi rendu compte qu’ une fois dessalé il était très difficile de remettre le bateau d’aplomb, le manque de rigidité de l’ensemble ne facilite pas du tout cette manipulation. L’objectif principal étant de pouvoir naviguer en solo dans des vents assez forts comme en planche et kite donc assez souvent je vais me retrouver au tapis, je dois avoir entre les mains un gréement très sécurisant et facile d’emploi. Pour cela je dois pouvoir limiter la gite du bateau, très rapidement diminuer la puissance de la voile et pouvoir redresser le bateau assez facilement .Donc on recommence tout et je vais m’inspirer du gréement de Chris White en l’adaptant à mon bateau.

gréement inclinable dessin
IMG_20151010_141035

Les premiers essais effectués dans du vent faibles sont assez encourageants , le passage du gréement d’un coté à l’autre se fait sans difficulté .positionné au centre je me retrouve avec un bateau classique , par contre lorsque le gréement est incliné au maximum tout de suite il y a une perte de puissance ce qui déjà me permettra d’utiliser cette configuration lorsque le vent montera brusquement .il y a des petites modifications à faire ,rajouter une bôme , lorsque le gréement est incliné la voile devient trop creuse , rajouter un chariot pour la GV , j’ai l’impression qu’ avec le gréement incliné au maximum , le chariot calé au niveau du flotteur sous le vent , je vais avoir un couple de rappel encore plus important
Reste plus qu’à tester ce gréement dans des vents plus forts